lundi 12 juin 2017

Les ombres, les observateurs tome 1 d'Eve Ruby Lenn




Le livre : 

Les ombres, les observateurs tome 1 d'Eve Ruby Lenn aux éditions Librinova
Publié le 16 mai 2017. 


Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Librinova. 


Le pitch : 

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets. Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d'anciennes superstitions. Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d'incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres...


Ce que j'en pense : 

Wilson Grant nous livre son récit. Nous sommes, amis lecteurs, ses confidents. J'aime beaucoup les romans qui débutent comme si le narrateur nous délivrait ainsi ses secrets. Cela nous plonge dans une atmosphère plus sombre, plus confinée, mais aussi cela accentue le poids de l'intrigue. On se sent également privilégiés, valorisés. Nous sommes dignes de confiance. 

C'est un roman fantastique comme il en existe beaucoup, mais celui-ci possède un charme indéniable. La période historique, tout d'abord, choisie est parfaite : assez moderne et presque contemporaine, éloignée dans le temps certes, mais pas assez pour que l'on s'y sente perdu. Beaucoup des habitudes que nous avons aujourd'hui étaient déjà en place (même si je pense qu'il y a certains anachronismes dans la façon de penser des protagonistes par moment et/ou pour certains faits et gestes). Elle est aussi propice à ce type de récits. C'était une période où tout semblait possible et où la science avançait à grand pas. 
Le décors ensuite est lui aussi bien choisi. Londres, Chester, les grandes bâtisses, les campagnes brumeuses...
La narration est agréable et addictive. On peut noter quelques maladresses ici ou là, mais rien de grave et on passe vite outre. Je suis sans doute très (trop) maniaque dans mes lectures. Le style est fluide et les rebondissements, les révélations sont nombreuses et bien distillées. 

On pourrait se dire facilement que ce roman n'apporte rien de plus au genre, mais il en est autrement car si on retrouve tous les éléments obligatoires, l'agencement et quelques inclusions toutes personnelles de l'auteur en font un premier opus très agréable et prometteur. 




Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !