vendredi 5 février 2016

Urgences... Si vous saviez - Chroniques du Samu de Patrick Pelloux




Le livre : 

Urgences... Si vous saviez - Chroniques du Samu de Patrick Pelloux aux éditions Cherche Midi, 330 pages, 17 € 00
Publié le 5 avril 2012



Pourquoi cette lecture : 

C'est le second livre de Patrick Pelloux que je lis. Voir ma chronique sur "On ne meurt qu'une fois et c'est pour si longtemps ". J'ai apprécié sa plume et j'aime l'homme public parce qu'il est sensible, n'a pas sa langue dans la poche et le terrain, il connaît. 
Je plonge dans un "ancien" livre pour mieux le découvrir et pour comprendre notre monde à travers ce qu'il peut m'en dire depuis son regard d'homme engagé, actif. 



Le pitch : 

Patrick Pelloux est le témoin de vies dont il va croiser le destin. Médecin urgentiste, il perçoit la souffrance, la détresse, mais aussi l'espoir et parfois la joie. Son attention et sa sensibilité le portent vers les plus humbles, les plus anonymes. Tous les sacrifiés de la société. D'où cette colère teintée d'humour qui sourd dans ses textes au vitriol. Patrick Pelloux écrit comme Robert Doisneau photographiait. 
Une plongée dans les coulisses de l'humanité.



Ce que j'en pense : 

Des chroniques qui nous plongent dans le monde des Urgences médicales et particulièrement du Samu, mais pas seulement car Patrick Pelloux nous montrera ce qui est pour lui la très mauvaise dérive de notre système de santé, des services publics, du monde hospitalier... 

Il parle, écrit avec son cœur, ses tripes. Il a des coups de gueule, mais reste aussi un cœur tendre.  J'aime sa gouaille et son côté franchouillard. 

C'est un ouvrage qui date un peu, mais qui reste d'actualité. Il permet de prendre un peu de recul et de voir le chemin parcouru par toujours dans le bon sens. 
On n'est pas toujours d'accord, on pourrait même débattre sur certains points, mais ce n'est pas grave cela. Ce qui l'est, c'est de ne rien faire, de fermer les yeux et de ne rien dire. La connerie est sans doute la plus terrible des pathologies pour Patrick Pelloux et en ce sens, je ne peux lui donner tort surtout avec tout ce qui se passe.  




Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20 




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !