mardi 22 avril 2014

La fugue de Junior Lapin d'Elisabeth Delaigle



Le livre :

La fugue de junior lapin d'Elisabeth Delaigle aux éditions Edilivre, 92 pages, à partir de 6 € 90 en version numérique. 


Pourquoi cette lecture :

C'est le second livre d'Elisabeth Delaigle. 
J'avais beaucoup apprécié le premier qui était un recueil de contes pour le jeune public. Aussi quand elle m'a très aimablement recontacté  par mail pour me proposer ce nouveau partenariat, j'ai immédiatement dit oui.


Le pitch : 

Pourquoi la ville attire-t-elle autant un petit lapin qui vit dans une clairière de la forêt du Tronc-qui-fume ?
Junior Lapin, car c’est de lui dont il s’agit, va l’apprendre à ses dépens, d’aventure en aventure et de découverte en déconvenue, au cours d’une escapade mouvementée où il fera aussi de belles rencontres.
Junior Lapin est blanc et pour qu’autour de lui tout prenne des couleurs, il est recommandé au jeune lecteur de se munir de crayons, de pastels ou de pinceaux pour embellir et animer sa vision du monde !


Ce que j'en pense : 

Livre jeunesse ne signifie pas lecture niaise. Même si j'ai passé l'âge, j'ai encore gardé mon âme d'enfant (sage). Aussi lire de temps en temps ce type d'ouvrage n'est pas une contrainte, bien au contraire. Et puis, je suis une maman donc, j'essaie aussi de voir ce que les enfants (les miens et ceux des autres aussi) peuvent trouver dans les ouvrages que les éditeurs leur proposent. 

Je trouve qu'il est plus facile de parler de certains sujets plus ou moins complexes si on passe par le truchement d'une petite histoire. Les livres pour enfants abordent ainsi de manière ludique des thèmes pas si drôles que cela. Les personnages font des bêtises et se corrigent par la suite. L'enfant voit donc ou comprend ce qui peut se faire ou pas, quelles conséquences cela peut avoir... L'apprentissage par l'exemple. 

Dans le cas de ce titre, le personnage principal est un lapin. Animal familier, il plait autant aux petites filles, qu'aux petits garçons. 
Ils le voient évoluer, prendre de mauvaises décisions, non parce qu'il n'est pas gentil, mais plutôt parce qu'il a des rêves et qu'il souhaite les réaliser. Et au départ, cela se passe plutôt pas mal, mais ensuite... 



Les illustrations sont à colorier. Un moyen pour le jeune lecteur ou pour celui qui l'écoute de prolonger le récit et le plaisir. Il ou elle s'approprie ainsi l'intrigue. C'est aussi une activité calme et créatrice. Le coloriage possède également des propriétés motrices pour les plus jeunes (ne pas dépasser, être rigoureux, attentif...).

Très bien écrit, ces aventures de Junior Lapin pourront être lues aux plus petits, mais les jeunes lecteurs pourront aussi les découvrir par eux-mêmes. 
C'est frais, classique et bien construit. 
Une histoire qui devrait plaire à tout le monde. 


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20.



2 commentaires:

zazy a dit…

Je suis en train de le lire

Emeralda a dit…

Tu verras, c'est un bon titre jeunesse. Je pense que tu devrais apprécier tout comme moi car nous avons des goûts assez similaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !