samedi 21 avril 2012

So Shocking ! d'Alan Bennett


Le livre :

So shocking ! d'Alan Bennett aux éditions Denoël & D'ailleurs, 13€50, 235 pages.



Pourquoi cette lecture :

Ce n'est pas le premier livre d'Alan Bennett que je lis. Comme beaucoup d'autres, j'ai dévoré et apprécié "La reine des lectrices" sorti en France en 2009 déjà (mon billet de l'époque : ici). Depuis plus rien, par manque de temps surtout et d'occasions.
L'exemplaire que j'ai eu entre les mains venait de la médiathèque en bas de chez moi (comme souvent car j'ai de la chance, les bibliothécaires ont les mêmes coups de coeur sur les listings ou dans les librairies). Elles attendent un peu d'ailleurs mes réactions face à cette lecture car je dois être seulement la seconde personne à le sortir des rayonnages depuis son acquisition.


Le pitch :

Mrs Donaldson et Mrs Forbes ont la cinquantaine.
Mariées et mères de famille, elles sont ce que l'on pourrait appeler des "femmes respectables" de la middle-class anglaise. La première, vieille dame effacée que le veuvage vient de libérer d'un mariage trop ordinaire, s'apprête à goûter à la solitude altière et digne à laquelle son nouveau statut la prédispose. La seconde, matrone surprotectrice, a des idées bien arrêtées sur tout, et voit d'un oeil critique les noces de son fils Graham, conseiller bancaire séduisant et passablement narcissique, avec la disgracieuse Betty.
Mais voilà qu'un souffle libertin vient bousculer ce havre de respectabilité petit-bourgeois. Mrs Donaldson devient la logeuse de deux étudiants en médecine qui, en fait de loyer, offrent leurs ébats sexuels à ses regards voyeuristes. Quant à Mrs Forbes, il faut toute la ruse de son entourage pour lui camoufler les frasques de son fils, homosexuel non avoué, qui assouvit ses pulsions en louant les services d'un prostitué.
Fantaisie impertinente sur une libération sexuelle tardive et farce familiale se mêlent ici pour un régal de lecture impudique et subversive.


Ce que j'en ai pensé :

"So shocking !" est un titre pour ce livre qui colle parfaitement à ce que l'on va lire et qui a le mérite pour l'auteur ainsi que pour son éditeur d'attirer le regard (premier pas vers un possible achat ou un emprunt).
La couverture suggère et pose un décor très british, mais également démodé et daté. Elle intrigue et attire également. Faut croire que nous sommes tous très curieux et un brin voyeur…
En bref, l'objet livre est bien conçu, cependant cela a-t-il été suffisant pour pour me combler ?

Il est clair que sans jamais tomber dans la vulgarité, on aborde sans fard le monde de la sexualité.
Aujourd'hui voir un corps dénudé n'est plus choquant, après, tout est une question de contexte et de pose suggestive ou non. D'âge aussi !
Reste que ce livre n'est donc pas à glisser dans toutes les mains. Mais de là à en être choqué, j'avoue qu'il m'en faudrait beaucoup plus.
Et puis, Alan Bennett possède le don de nous faire sourire dans les moments où cela ne s'y prête guère en théorie. Humour anglais avec ses particularités que l'on aime ou pas. Il faut posséder une bonne dose d'esprit sarcastique et du recul. Cela me plait assez.
Ensuite, le sexe n'est pas réellement qu'un prétexte, mais plutôt un angle d'attaque. L'acte sexuel est aussi vieux que le monde, mais ses répercutions sur les liens qui unissent les Hommes ne sont pas insignifiantes. C'est cela qui intéresse Alan Bennett.

Ce qui est bien dans ce petit ouvrage, c'est que nous avons droit non pas à une histoire, mais deux.
Elles sont différentes et pourtant se rejoignent forcément. Les relations humaines et leur nature sont, par définition, le sujet de ces intrigues. L'auteur nous y ajoute quelques petits ingrédients et il mélange le tout avec sa petite sauce personnelle.
Cela donne un résultat pas déplaisant du tout que je ne regrette pas d'avoir lu. Je note une petite préférence pour la seconde histoire plus recherchée, plus travaillée et surtout plus alambiquée.
A découvrir sauf si vous êtes vraiment très très prude…


Et s'il fallait mettre une note :
14 / 20



Les bonus :

La fiche Wikipédiai d'Alan Bennett : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Bennett

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !