lundi 17 mai 2010

Le chuchoteur de Donato Carrisi


Pour une fois, c’est pour la rédaction d’un article pour le second numéro du Livraddict Mag’ et non pour un partenariat, que j’ai reçu le premier livre de Donato Carrisi qui est mis en avant sur les étals des librairies. « Le chuchoteur », c’est son titre et il est vrai qu’il ne peut pas laisser le lecteur indifférent.
Vous venez ? Je vais essayer de vous dire pourquoi…

********************************

L’auteur : (Sources : Editions Calmann-Lévy)

Né en 1973, Donato Carrisi est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le « monstre de Foligno », un tueur en série italien. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit en 1999 pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Le Chuchoteur, son premier roman, vendu à plus de 200 000 exemplaires en Italie, est en cours de traduction dans douze pays et a déjà remporté quatre prix littéraires.

Le site web du livre et de l’auteur : http://www.le-chuchoteur-le-livre.fr/

**********************************

L’intrigue :

Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…

Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.


**********************************

Ce que j’en pense :

Avec une quatrième de couverture pareille, mon sang de maman n’a fait qu’un tour. Le fait que cela soit inspiré de la réalité n’arrange pas les choses. Voilà donc un thriller qui m’a fait froid dans le dos pour de bon. La mission de Donato Carrisi est donc un succès complet sur ce point !

Son écriture est agréable à lire même si certains détails liés à l’intrigue ne vont pas vous plaire. C’est parfois dur, mais ce n’est jamais gratuit. C’est au service de l’histoire que l’auteur nous raconte. Les mots prennent une valeur encore plus importante, ils ont un sens, mais aussi une réalité puisque tout n’a pas été inventé. La source de l’inspiration est hélas réelle. C’est peut-être cela qui peut nous mettre le plus mal à l’aise. Ce n’est pas qu’un simple récit, c’est une part de la vérité de notre monde.

Les personnages sont complexes à souhait. J’ai apprécié celui de Mila qui est étrange au premier abord, mais qui est au fond, tellement humaine. Elle a des blessures, des fêlures que l’on va découvrir au fur et à mesure, par petites touches. Son alter égo masculin était tout trouvé en Gavila. Un « couple » à la fois proche et si différent.
Le reste de l’équipe est aussi un bel échantillon de la nature humaine. Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Enfin on veut encore y croire car après cette série de crime, de tortures mentales, il y a de quoi ébranler la foi qui se cache en chacun de nous !

Un ouvrage que je recommande aux amateurs du genre. Tout est bien écrit, le suspens est préservé, les indices pas toujours évidents à trouver. L’horreur est là également. On ne peut pas l’oublier, on doit faire avec. La tension est palpable et garde le lecteur en éveil, sur la défensive.

À découvrir ! (mais en ayant le cœur bien accroché quand même)

Ma note finale : 17 / 20

Merci à Livraddict et aux éditions Calmann-Lévy.

2 commentaires:

Valérie a dit…

grrr, il va me le falloir celui-là! Je ne teins déjà plus à force de lire vos billets. Heureusement que ma PAL déborde déjà et que donc, je suis obligée d'être sage.
Le grand jour approche:)

Luna a dit…

Sans toutes les coquilles que j'ai vu (et vérifiées par mes prof), ça aurait été un véritable coup de coeur !
L'avantage du coup, c'est que j'ai bien pu réviser mes cours... mais c'est tellement dommage un livre policier où les détails médicaux n'ont rien à voir avec la réalité !

Rendez-vous sur Hellocoton !