lundi 15 octobre 2018

Shelton & Felter, tome 1 : La mort noire de Jacques Lamontagne



Le livre :

Shelton & Felter, tome 1 : La mort noire de Jacques Lamontagne aux éditions Kennes, 60 pages, 14 € 95.
Publié le 23 août 2017


Pourquoi cette lecture :

Le travail de nos libraires est merveilleux et pourtant pas si facile. J’aime les récompenser en fréquentant assez assidument leurs établissements (indépendants) et en y effectuant l’essentiel de mes achats. Découvrir des pépites est un plaisir partagé avec ces professionnels si avenants et qui peut être renouvelé presque sans fin (enfin si celles de votre banquier, sinistre sir).


Le pitch :

Shelton, ancien boxeur devenu journaliste, et Felter, petit libraire hypocondriaque, s'associent afin de faire la lumière sur une série de meurtres insolites. 



Ce que j’en pense :

Au début, je n’avais pas saisi pourquoi ce titre pour ce premier tome, pourquoi cette photo en noir et blanc sur la page de garde… J’ai compris à la fin avec l’explication donnée par l’auteur à la toute fin de cet album. Ainsi donc la réalité se mêle à la fiction et c’est un bel hommage pour les victimes de cette tragédie qui ainsi ne restent pas l’oubli : la tragédie de Boston en 1919 avec la rupture d’une gigantesque cuve de mélasse qui va tout balayer sur son passage.

Un duo de personnages assez caricaturales se met en place et j’aime beaucoup parce que c’est peut-être un peu gros, mais quand c’est bien fait, on adhère.
Sheldon est aussi grand et fort que Felter est petit et maladif. Mais si l’un devient les bras et les jambes de l’autre qui possède d’indéniables qualités d’observation, de déduction, on se retrouve avec une atmosphère sherlockomesque qui me ravit.

Les dessins sont agréables, détaillés (regardez bien durant votre lecture, vous y décèlerez des indices précieux), qui portent l’intrigue classique tout en douceur avec le juste rythme qui convient.
Les couleurs sont de bon ton. Rien à redire sur ces points techniques qui sont pourtant cruciaux.

Il y a de l’humour et de grandes qualités humaines dans ces planches.
On y passe un agréable moment et on sait déjà qu’on pourra relire l’album avec autant de plaisir que lors de sa découverte. C’est un véritable plus.




Et s’il fallait mettre une note : 15 / 20







0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !