lundi 8 octobre 2018

Bonjour, c’est l’infirmière de Charline




Le livre :

Bonjour, c’est l’infirmière de Charline aux éditions Flammarion, 246 pages, 16 €00.
Publié le 20 septembre 2017



Pourquoi cette lecture :

Trouvé dans les rayonnages d’une des médiathèques que je fréquente, j’ai eu envie de découvrir Charline, son métier si familier, si proche de nos vies pour les petits et gros bobos.


Le pitch :

Chaque matin, Charline réveille sa voiture et sa motivation pour se rendre chez ses patients. Elle a ses chouchous, comme ce couple de vieux qui se chamaille avec la tendresse d'un vieux couple, et il y a aussi des patients difficiles, comme cet homme alcoolique et violent face à qui elle s'est sentie si vulnérable. A chacun, elle prodigue ses soins et un peu plus. Un peu plus, c'est un cœur attentif, qui écoute sans compter son temps, même si ce n'est pas remboursé par la sécurité sociale. 
Voilà ce qui rend ce métier si exposé, si dur parfois, et surtout si précieux. Franchissons avec elle les portes de ses maisons habitées par la maladie, la solitude, mais aussi la joie, l'espérance, l'humour (et toutes sortes d'animaux). Tendres, poignantes ou cocasses, ces histoires de patients racontent cette profession à laquelle nous confions ce que nous avons de plus intime, de plus fragile, et de plus cher : nos malades.



Ce que j’en pense :

Je ne savais pas avant de lire ce livre que Charline tenait un blog qui est justement à l’origine de ce titre. C’est maintenant assez courant quand le succès des articles est au rendez-vous. On repasse vers un support plus traditionnel et donc papier.
D’ailleurs si cela vous intéresse d’aller plus loin que le livre, allez donc visiter le blog de Charline : http://cestlinfirmiere.blogspot.com
Je l’ai trouvé encore mieux, sans doute parce qu’on ne le lit pas de la même façon et que ses textes y gardent toute leur force, leur fraîcheur et leur caractère plus spontané.

Infirmière, c’est un beau métier qui demande beaucoup à celles et ceux qui l’exercent. Trop sans aucun doute avec des conditions d’exercices de plus en plus complexes, dégradées. Peu importe que l’on parle en réalité de l’infirmière dans un établissement médicalisé (clinique, hôpitaux, maison médicalisée…) ou de la libérale (à son compte). Les difficultés sont différentes, mais le malaise est le même au fond.
Charline brise le silence, lance des bouées, des bouteilles à la mer avec ses écrits. En plus d’avoir donc un métier magnifique, mais prenant, usant, éreintant, elle témoigne pour que peut-être les choses bougent.
Oh pas de miracles attendus, mais des petits rien déjà qui font que ces hommes et femmes, qui comme Charline donnent presque sans compter, puissent tenir encore.

Dans ce livre, on aborde la formation, les différences entre justement le libéral et le salarié, le quotidien forcément lourd, les contraintes évidemment nombreuses, les conditions assurément très variables et soumises à des aléas qu’on imagine pas toujours, la rémunération scandaleusement indécente… Bref, on voit, on découvre, on prend conscience grâce à la voix de Charline, de ce qu’est la réalité de ces personnes qui viennent nous aider, nous soulager quand cela va très fort pour nous.

C’est un livre à lire, qui fait réfléchir sur comment notre société évolue, comment marche le monde.
Ne le lisez pas d’une traite, cela fait trop.
Lisez-le comme le blog, par épisode, afin que le message envoyé par l’auteur ne perde pas de son intensité et n’hésitez pas à relayer. Il fera encore plus de bruit et on le sait, ce qui fait boom assez fort a aussi des chances de faire de l’audience, d’attirer l’attention de ceux qui peuvent faire changer un tant soit peu les choses.



Et s’il fallait mettre une note : 12 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !