mercredi 5 avril 2017

Les vieilles filles de Pagan Kennedy



Le livre : 

Les vieilles filles de Pagan Kennedy aux éditions Denoël, 224 pages, 20 € 90. 
Publié le 2 mars 2017. 



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions Denoël et choisit dans leur catalogue de nouveautés. 



Le pitch : 

Dans l'Amérique des sixties, deux sours d'une trentaine d'années vivent coupées du monde, seules avec leur père malade. Quand il décède, c'est la libération! Chouette, se dit Frannie, je vais pouvoir passer le reste de mes jours avec ma sour, une vraie vie de vieilles filles, le rêve! Extra, je vais enfin m'amuser, rire, découvrir le monde. et les hommes, pense Doris. Les deux sours décident de se lancer dans un road-trip décoiffant à bord de leur Plymouth bien-aimée. Les Vieilles Filles est un roman au charme fou, que l'on a envie de lire en écoutant Otis Redding, Simon & Garfunkel et les Supremes.



Ce que j'en pense : 

On est bien loin de l'Amérique d'aujourd'hui pourtant on n'est pas dépaysé car celle des sixties n'a rien à lui envier. On a toutes et tous des images, des clichés en tête. On les retrouvera en partie dans ce roman qui n'est pas récent sauf pour ce qui est de cette traduction française (voir le mot de l'éditrice). Auparavant, il fallait lire la version originale, ce qui n'était pas donné à tout le monde. 

La couverture est belle, mais laisse penser que l'on va découvrir un road movie endiablé avec nos deux protagonistes principales : Frannie et Doris, deux sœurs assez différentes qui pourtant s'accordent pas si mal. Il n'en sera rien même si de la route, elles en avaleront. Il y aura aussi des rencontres, des retrouvailles, des surprises, des déceptions, de l'amertume, de la jalousie, de l'insouciance, de l'ivresse... Certes, on n'est pas dans un roman d'action avec un rebondissement à chaque paragraphe, mais même avec un rythme plus lent, il s'en passe des choses. C'est moins clinquant, moins tapageur, mais plus réaliste. 

On fera quelques incartades dans le passé. Cela nous permettra de mieux saisir les réactions de chacune, de se replonger dans une époque que pour beaucoup, on n'a pas vraiment connu et qu'on a énormément fantasmé. 

Globalement, c'est bien écrit. Cela se lit aisément, mais heureusement que ce roman n'est pas plus long. Cela aurait été trop. J'ai apprécié ce voyage, mais j'avoue que j'étais aussi contente d'arriver à son terme. Plus et je me serais soit lassée, soit égarée en route. Il n'en fut rien et donc j'espère que d'autres voyageurs suivront... 



Et s'il fallait mettre une note : 12 / 20

1 commentaires:

Boom a dit…

Je suis mitigée devant ce bouquin après lecture de ton avis, pourquoi pas mais sans plus :/

Rendez-vous sur Hellocoton !