lundi 3 avril 2017

Le 3ème Gédéon, tome 1 de Taro Nogizaka



Le livre : 

Le 3ème Gédéon, tome 1 de Taro Nogizaka aux éditions Glénat, 192 pages, 7 € 60. 
Publié le 8 mars 2017. 



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat obtenu via la communauté de lecteurs Babelio et les éditions Glénat. 



Le pitch : 

A la veille de la Révolution, Gédéon rêve de représenter le Tiers-État aux états généraux pour sauver la France de la misère. Georges, duc de Loire, n'aspire quant à lui qu'à détruire l'ordre établi. Quel avenir la rencontre de ces deux hommes apportera-t-elle A la France ? Connu pour la finesse de ses traits, Taro Nogizaka, auteur de Team Medical Dragon et de La Tour fantôme excelle également dans l'art de créer des personnages troubles et mitigés pour amener le lecteur A réfléchir sur les idées qu'ils défendent. 
La Révolution française sera évidemment le cadre rêvé pour cet exercice.



Ce que j'en pense : 

Le XVIII ème siècle est pour moi une période historique que j'aime particulièrement et lire des manga est un plaisir. Conjuguer les deux dans une même lecture, je ne demande pas mieux, mais est-ce que l'ivresse sera au rendez-vous ? 

Je connais très légèrement l'auteur, Taro Nogizaka, pour avoir lu quelques tomes de sa saga Team Médical, mais là c'est un tout autre registre. 
J'avoue que graphiquement c'est une bonne surprise : c'est fin, agréable, travaillé. On peut y regarder de près, il y a une foule de détails. J'apprécie ce soucis des petites choses qui donnent du corps à l'ensemble. 

L'intrigue commence en octobre 1788, ce n'est pas encore la période révolutionnaire (là, c'est l'historienne de formation qui vous parle), mais on sent bien les tensions, les courants qui émergent et qui conduiront aux grands événements qui suivront. 
Même choses pour la situation économique du royaume de France, les famines, la météo qui est exécrable, les abus de toutes natures... Tout y est. 
Rien à redire non plus sur bien des détails historiques. Après l'auteur mêle la réalité et la fiction pour les besoins de son intrigue, mais c'est finement fait. 

Les personnages ont beaucoup de secrets à nous révéler. Petit à petit, on apprend à les connaître, on les découvre et on n'est pas au bout de nos surprises. Tant mieux ! 
On suivra plus particulièrement Georges, Duc de Loire qui est l'âme sombre et Gédéon Aymé, esprit éclairé qui croit en un changement possible. D'autres protagonistes graviteront autour d'eux et nous aideront à aller de l'avant. Certains sont célèbres, réels ou fictifs, ils auront pourtant tous leur importance. 

Je terminerai en disant que ce premier tome est une bonne mise en bouche. Le lecteur est globalement ferré et souhaite lire la suite donc pari gagné. 



Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !