lundi 4 avril 2016

Docteur Voltaire et mister Hyde de Frédéric Lenormand




Le livre : 

Docteur Voltaire et mister Hyde de Frédéric Lenormand  aux éditions JC Lattès, 337 pages, 18 € 00.
Publié le 3 février 2016.



Pourquoi cette lecture : 

Il s'agit d'un partenariat avec les éditions JC Lattès choisi dans le catalogue de leurs nouveautés. J'aime bien les romans policiers historiques. 



Le pitch : 

Panique à Paris ! La peste est de retour ! Voltaire aussi ! Tandis qu’une maladie mystérieuse affole la capitale, le voilà coincé entre police, assassins, les médecins et son frère Armand, religieux intransigeant avec qui on le confond sans cesse. Déterminé à dissiper les brumes qui obscurcissent la raison et à éclairer l’intrigue de ses lumières, Voltaire prodigue aux populations effrayées les bienfaits de la philosophie en action. 

Hélas la police continue de penser que c’est encore la faute à Voltaire. Nous voici à nouveau embarqués dans une réjouissante aventure policière du philosophe le plus pétulant de l’histoire de France. On se régale à le regarder faire preuve d’esprit et de férocité envers ses contemporains, en enquêteur égocentrique, persuadé de sa supériorité, jamais à court d’idées, mais toujours là pour faire surgir la vérité. 
Impossible de coller une étiquette sur Frédéric Lenormand. Il n’est pas seulement auteur de romans policiers : c’est un romancier à part entière, capable dans un même récit de mélanger différents genres littéraires (polar, aventures picaresques, conte philosophique). C’est sous cet angle qu’il faut lire la série Voltaire mène l’enquête. On peut alors découvrir avec délectation une plume savoureuse. 
Mensonges en entrée, crime en plat principal, perfidies au dessert, c’est le menu très complet qu’il nous concocte pour nous servir les aventures d’un Voltaire capable de réjouir ceux qui l’aiment et ceux qui le détestent : un Voltaire délicieux, pimenté, irrésistible.



Ce que j'en pense : 

J'ai été happée par un bon prologue et puis, plus grand chose si ce n'est une avalanche de petites choses, de caprices et d'idées farfelues signées Voltaire. Le philosophe exilé s'est lancé dans des travaux pharaoniques pour un lieu qui n'est pas à lui. On est noyé sous moults détails comme l'est sa bienfaitrice et tout cela pour... Pas grand chose. 
Alors oui, c'est bien écrit comme toujours avec Frédéric Lenormand, mais j'aurai souhaité être plus captivée.

Le retour sur la capitale aurait pu être intéressant, mais même là il y a eut de la confusion. De l'action aussi un peu. Rien de déplaisant sauf le sentiment de lire un récit qui n'a pas beaucoup de fil conducteur. 

Je garde de ce livre bien documenté une impression de fouillis. Cela foisonne. On a des informations. Reste que les liens de causes à effets ne sont pas évidents et parfois loin d'être pertinents. Voltaire est un trublion de première. On l'aime ainsi, cependant je trouve qu'il dépasse peut-être un peu les bornes. 

Je suis un peu surprise car j'apprécie grandement l'auteur. Du coup, je ne sais plus si mon sentiment mitigé à l'issue de cette lecture vient du fait que j'avais un peu l'esprit encombré ou si l'auteur était lui aussi perturbé lors de son passage à l'écriture. 



Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !