mardi 12 novembre 2013

Les enfants de la liberté de Marc Lévy et Alain Grand



Rentrée littéraire 2013


Le livre : 

Les enfants de la liberté de Marc Lévy et d'Alain Grand aux édition Casterman,  162 pages, 20 € 00.


Pourquoi cette lecture : 

J'apprécie les livres de Marc Lévy et même si je ne les ai pas tous lu, je pense que ce sont des histoires qui divertissent bien, voir qui sont plus profondes qu'on ne veut bien l'admettre. "Les enfant de la liberté" est l'un des romans que je n'ai pas lu donc sa sortie pour la rentrée littéraire de cette année en version BD m'intéressait tout particulièrement car j'aime également lire de bonnes BD de qualité.
Gilles Paris m'a ensuite offert cette opportunité que j'ai saisi. Merci à eux. 


Le pitch : 

Ils s'appelaient Raymond, Claude, Charles, Emile, Boris, Jan, Catherine, Damira, Sophie ou Osna. C'est l'histoire vraie de ces enfants de l'Occupation devenus trop vite adultes. C'est l'histoire de leur engagement dans la résistance toulousaine.


Ce que j'en ai pensé : 

Oui j'aime bien les livres de Marc Lévy, je n'ai pas honte de le dire même s'il est de bon ton de dire le contraire car certainement que le succès entraine pas mal de jalousies et autres pratiques guère plus honorable. Conter de belles histoires n'est pas si facile.
Je n'ai pas lu tous les ouvrages de Marc Lévy, mais peur ceux que j'ai pu découvrir c'est vraiment le plus souvent de bonnes lectures, bien écrites et avec un sens caché certainement plus profond qu'on ne voulait l'admettre. Enfin tout est une question de goût et d'implication dans sa lecture. 
Je n'ai pas lu "Les enfants de la liberté" qui est sans doute le plus personnel de tous ses romans. Je voulais le faire, mais j'ai toujours manqué de temps ou l'opportunité. Son adaptation en version BD était à saisir. 
Il faut admettre que cet album a un certain cachet. Toute la couverture cartonnée et épais comme il se doit est belle. Elle donne le ton et elle m'inspire. J'ai envie d'ouvrir le livre et de me plonger dedans. positif que tout cela. 

Je n'ai pas été déçue par la suite.
Les dessins sont beaux et on est vraiment plongé dans cette France occupée par l'armée allemande. La mise en couleur des planches est réussie avec comme un espèce de voile sépia qui atténue les teintes vives et donne un aspect vintage à l'ensemble. Pourtant on parcours les cases et on est dedans comme si c'était aujourd'hui.

Les dialogues sont rythmés et doivent reprendre le roman, mais cela je ne peux pas l'affirmer ne l'ayant pas lu auparavant.

Je connais assez bien cette période de l'histoire pour y avoir consacré plusieurs semestres durant mes études à l'université sous différents angles et je puis vous dire que c'est très bien documenté.
A la fin de l'album vous trouverez d'ailleurs des copies des documents originaux attestants par la même que le récit est authentique : des archives, des documents historiques, et même une lettre d'une des filles de la brigade qui remercie Marc Lévy pour l'écriture de son ouvrage.

Cette adaptation me semble parfaite, mais difficile d'être complètement objective n'ayant pas lu le roman. Reste que cette version peu se suffire à elle-même et que l'émotion passe aussi avec la bande dessinée.
Objectif atteint pour moi.



Et s'il fallait mettre un note : 15 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !