lundi 7 octobre 2013

Conspiration à Venise de François Lanzi


Rentrée littéraire 2013


Le livre : 

Conspiration à Venise de François Lanzi aux édition Nouvelles Plumes, 321 pages, 15 € 95.


Pourquoi cette lecture : 

A chaque grand évènement, il y a toujours son pendant en version OFF. 
La rentrée littéraire ne fera pas exception et c'est donc le cadre de cette version off avec des auteurs auto-édités et des petites maisons d'édition que j'ai pu lire cet ouvrage. 
C'est la Bookinity Team qui est à l'origine de cette opération et j'avoue que je trouve l'idée excellente. Oui, il y a les grands, mais les petits ne sont pas moins bons !!!! (enfin pour ce titre, on va voir, mais dans l'idée générale, c'est ça). 


Le pitch : 

Venise au XVIIIe siècle. 

Lorenzo se glisse par le balcon dans la chambre de sa bien-aimée Chiara, mais leur nuit de tendresse est interrompue par le retour anticipé du père de la jeune fille. Avant de laisser partir son amoureux, celle-ci lui donne un petit portrait d'elle. Alors que Lorenzo s'enfuit, il est poursuivi par les hommes de main du père de Chiara mais aussi par les archers du Doge. Cherchant à comprendre l'intérêt soudain des hautes autorités, il découvre une lettre derrière le tableau de Chiara. 
Quel secret renferme ce document si convoité ? Le preux Lorenzo se retrouve pris dans le tourbillon d'une machination aussi complexe que dangereuse...


Ce que j'en pense : 

Mon siècle de prédilection en histoire est le XVIII ème siècle et quant à la ville de Venise, j'en suis tombée amoureuse dés ma première visite. J'ai eu la chance de m'y rendre  à trois reprises et je compte bien y retourner un jour. Mon dernier séjour est bien trop lointain !!! 
Tout cela pour dire que ce roman ne pouvait que m'attirer et donc j'ai inconsciemment mis la barrière assez haute. 

L'auteur est un passionné également, j'espère que l'on va avoir plus que cela en commun.

Et cela commence plutôt pas mal car François Lanzi dans un soucis de coller au mieux à l'atmosphère si particulière qui règne dans la Sérénissime truffe son texte de mot en italien et propre à la cité des Doges. On est complètement plongé dans le bain même si les eaux des canaux ne sont pas les plus propices à la baignade (que ce soit aux XVIII ème ou au XXI ème siècle).

L'action débute immédiatement et sous des aspects très classiques, on sent bien que tout va bien vite devenir plus complexe. 
Tant mieux.

Oui mais voilà... Je trouve que l'intrigue s'enlise un peu. Cela manque de rythme ou en tout cas, c'est soutenu dans un faux rythme. Je veux dire qu'on a l'impression qu'il y a de l'action, des évènements et en réalité, c'est assez plat.
Il y a beaucoup de redites, les phrases s'allongent, mais sonnent plutôt creuses. J'ai l'impression qu'on a voulu faire du remplissage.
La syntaxe est correcte, mais l'ensemble est pauvre au final. Comme pour le carnaval, le costume est magnifique, mais, mais voilà, ce qu'il y a en dessous a perdu de son mystère et donc de son charme.

Dommage car j'avais beaucoup aimé le début, très classique encore une fois, mais tout à fait correct. Ensuite, je me suis ennuyée dans cette narration que j'ai trouvé poussive.
Ceci étant dit, il s'agit d'un premier roman et il est assez normal d'y trouver encore des maladresses de style, voir de mise en forme. L'écriture est un travail de patience et le lecteur toujours très exigent ne se rend pas toujours compte des efforts fournis.
Un auteur à suivre pour voir sa progression dans le temps car il y a du potentiel pas encore pleinement exploité. 


Et s'il fallait mettre une note : 10 / 20

4 commentaires:

zazy a dit…

Les petites maisons d'édition sortent des perles meilleures que certains pavés trop attendus

Emeralda a dit…

Elles jouent avec leurs armes qui sont l'audace et la prise de risques pour se démarquer.

Florence a dit…

Bonjour,
J'ai lu votre critique de "Conspiration à Venise" par l'intermédiaire de Bookinity.
Si vous aimez les romans historiques sur Venise, je vous conseille le cycle "Cinquecento" aux éditions de l'Astronome à Thonon. Mais comme son nom l'indique, il ne s'agit pas de votre période préférée...
A bientôt,
Florence.

Héloïse a dit…

Je n'ai jamais entendu parler de ce roman, mais après avoir lu ta chronique j'ai pourtant envie de le découvrir ! J'espère le trouver.
Bonnes lectures

Rendez-vous sur Hellocoton !