lundi 9 septembre 2013

La reine de la Baltique de Viveca Sten



Rentrée littéraire 2013



Le livre : 

La reine de la Baltique de Viveca Sten aux éditions Albin Michel


Pourquoi cette lecture :

C'est une lecture en avant première que j'ai fait dans le cadre d'une opération avec Entrée Livre pour la rentrée Litteraire de septembre 2013. 


Le pitch :

Un corps est retrouvé sur une plage de l'île de Sandhamn dans l'archipel de Stockholm, en pleine saison estivale. L'inspecteur Thomas Andreasson de la brigade criminelle de Stockholm est chargé de l'enquête. Habitué des lieux, il va se voir proposer une aide inattendue, celle de Nora, son amie d'enfance, jeune avocate d'une perspicacité redoutable. L'été vire au cauchemar quand un second cadavre est découvert dans une chambre d'hôtel. 
Et si, désormais, plus personne n'était à l'abri ? L'inspecteur Andreasson, qui croyait tout savoir de sa petite île paradisiaque, n'est pas au bout de ses lugubres découvertes...


Ce que j'en ai pensé :

Un polar pour la rentrée ? 
Je suis tentée car j'apprécie le genre. 

Le décors et les principaux personnages sont vite, mais simplement et efficacement présentés au lecteur. C'est appréciable. On sait où l'on va à priori même si le mystère ne fera que s'épaissir au début. Normal sinon où serait le suspens ?
Écriture fluide et agréable complète mes impressions dés le départ. 
Excellent. 

C'est un polar au rythme lent. 
Ce n'est pas péjoratif du tout. Je trouve qu'il n'est pas toujours besoin que cela court dans tous les coins du globe pour être palpitant ou intéressant. Nul besoin non plus que cela tire partout ou que cela explose à tout va.
On s'attache aux protagonistes. On les suit, on les apprécie ou pas, mais s'en sent proches car ce sont des gens comme vous et moi. 
Ce roman me rappelle un peu les enquêtes du commissaire Maigret pour leur rythme et leur aspect humain.

Il y aura bien une certaine accélération vers le final, qui ne gâchera rien.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille et le passé trop longtemps dissimulé risque de faire remonter en l'être humain tout ce qu'il y a de plus mauvais. L'existence est ainsi faite... 

A découvrir ! 


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20

2 commentaires:

zazy a dit…

Tentant, je note

Emeralda a dit…

Tu ne devrais pas être déçue par ce titre.

Rendez-vous sur Hellocoton !