jeudi 30 septembre 2010

7 jours à River Falls d'Alexis Aubenque


Il y a tellement de livres à lire, qu’on vous conseille, que vous avez déjà repéré dans un passé plus ou moins lointain, que vous trouvez par pur hasard etc… Qu’une vie n’y suffira pas.
Il faut faire des choix et ceux-ci valent aussi bien que ceux des autres. La vie vous donne certaines occasions et on les saisie ou pas. Certains ouvrages ne passeront ainsi jamais entre vos mains, mais qu’importe, l’essentiel est de prendre du plaisir lors de vos lectures.

J’en avais entendu parler, il y avait même eu un partenariat sur Livraddict avec ce titre, il me semble, mais j’étais sans doute occupée avec un autre ouvrage…
Trouvé au détour d’une rangée de livres dans une médiathèque, « 7 jours à River Falls » s’est retrouvé vite fait dans mon panier.

*****************************

L’auteur : (Sources Wikipédia)

Alexis Aubenque est un auteur de space opera et de thriller. Il est économiste de formation.

Il a inauguré en 2002 un cycle romanesque de science-fiction avec La chute des mondes, space opera se déroulant au XXVIIe siècle dans une fédération galactique regroupant 250 mondes habités. En 2006, il débute un cycle reprenant les thèmes majeurs de La chute des mondes intitulé L'Empire des étoiles, à savoir la réapparition d'un société féodale dans un univers futuriste où l'humanité a depuis longtemps quitté la Terre pour s'installer sur de nouvelles planètes.

Depuis 2008, il a arrêté la science-fiction pour se lancer dans le domaine du thriller avec sa série River Falls

****************************

L’intrigue :

Sarah Kent, issue d'une famille modeste, est une étudiante modèle et mène une vie paisible parmi l'élite de l'université de River Falls, une petite ville située dans les Rocheuses.
Pourtant tout va changer un matin de printemps. Amy Paich et Lucy Barton, les deux meilleures amies de Sarah au lycée, sont retrouvées atrocement mutilées sur les bords du lac de la forêt toute proche. Deux jours avant, Sarah avait reçu une lettre étrange de ses amies dont elle n'avait plus de nouvelles. Le monde de Sarah bascule dans l'horreur. Sera-t-elle la prochaine victime du tueur ? Elle semble cacher un lourd secret.
Comme si un lien obscur unissait les jeunes filles... Autant de mystères que devra résoudre Mike Logan avec l'aide de Jessica Hurley, son ex-petite amie et profileuse réputée. Ils croient très vite être sur la bonne piste. Mais leur adversaire les manipule avec une redoutable perversité...

****************************

Ce que j’en pense :

Une lecture bien agréable pour qui apprécie ce genre littéraire car on y trouve à peu près tous les bons ingrédients. Cela commence plutôt pas mal.
Je sais aussi que des suites ont déjà été publiées ou sont attendues puisque j’ai découvert plus tardivement cet auteur et sa saga que d’autres blogueurs littéraires. Ce n’est pas pour me déplaire car j’apprécie qu’un auteur puisse explorer plus avant l’univers qu’il a tissé pour nous, ses lecteurs.

Alexis Aubenque ne révolutionne pas le genre, mais « 7 jours à River Falls » est un bon « page turner » :
(En français, 'le tourneur de pages').
On dit cela d'un bouquin tellement bien/ intéressant/ excitant/ plein de suspense dont on ne peut pas décrocher et qu'on lit d'une traite.
Le genre d'histoire qui engendre des nuits blanches ou qui fait sécher le bureau.
Un mot à connaître absolument si vous fréquentez les sphères intello-bouquino-trendy.
Mise en situation : on le dit en anglais, avec l'accent un peu frenchie qui le rend encore plus intello-sexy-branché.
Captivant, donc.

L'intrigue est menée selon un modus operandi qui ne sort guère des sentiers battus mais les personnages principaux sont plutôt bien campés. On ne se perd pas trop dans tous les noms de ces derniers car ils sont eux-aussi très classiques. On sent bien là que l’auteur est un « frenchie », mais ce n’est pas un reproche, bien au contraire. On sait donc que l’on peut faire aussi bien que les auteurs américains !
Les protagonistes ne sont point trop sophistiqués, ils sont même assez lambdas. On notera même carrément des traits très caricaturaux, mais qu’importe, on reste accroché à sa lecture. L’histoire est quand même bien ficelée.

À lire pour se détendre donc, sans chercher l’œuvre de toute une vie, mais ça aussi on apprécie de temps à autre.


Ma note finale : 14 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !