vendredi 6 février 2009

Obsession numérique ---- "Le nombre 23" - DVD

Bon, mon homme est en réunion tardive et pour tuer le temps, le soir, seule dans mon grand lit glacial, je n’ai rien trouvé de mieux que de regarder un bon film.

Enfin, c’est ce que j’espère car je rattrape en ce moment un grand nombre de longs-métrages que je n’avais pas pu voir au cinéma faute de temps. Heureusement que mon vidéo club ne me fait jamais défaut. C’est mon complice !

Alors au menu ce soir, c’est « le nombre 23 ».

***************************

La petite fiche technique du film :

Date de sortie : 28 Février 2007 Réalisé par Joël Schumacher
Avec Jim Carrey, Virginia Madsen, Logan Lerman
Film américain.
Genre : Thriller
Durée : 1h 40min.
Année de production : 2007
Titre original : The Number 23
Distribué par Metropolitan FilmExport

Le site officiel : http://www.lenombre23-lefilm.com/

***************************

L’intrigue du film :

Ce film aurait pu aussi bien avoir comme sous-titre : « Où comment un roman, un thriller peut faire basculer votre petite vie bien tranquille ! ».

Walter est le personnage central de ce long-métrage et il va se passionner pour un ouvrage. Il va trouver d’extraordinaires similitudes, parallèles entre son intrigue et les faits réels dont il est le témoin. De la passion, on bascule dans l’obsession.

Le nombre 23 sera présent partout et à chaque instant.
Il a des visions et se croit condamné aux pires actions. Il va lui falloir résoudre cette énigme que renferme ce nombre 23, s’il veut échapper au noir destin qui lui est réservé…

****************************

Mon avis après le visionnage du film :

Tout d’abord, je ne suis pas une grande fan de Jim Carrey. J’ai vu très peu de ses films, mais je suis un peu surprise de le voir dans ce genre de long-métrage. Cependant, les comiques, ou ceux qui se prétendent l’être, excellent parfois dans le genre dramatique. Reste à voir si cela va être le cas…

Et si le début peut sembler effectivement très banal et sans grand intérêt, alors la suite change du tout au tout. Je me suis sentie prise d’un vertige et comme Walter, j’ai ressenti cette obsession qui devenait de plus en plus forte.

Certes, je n’ai jamais eu la moindre fascination pour le nombre 23 ou pour tout autre chiffre d’ailleurs, mais l’interprétation de Jim Carrey est incroyable. Cet homme à l’existence tout ce qu’il y a de plus ordinaire va voir les éléments les plus improbables s’enchaîner à une vitesse démente. Pas le temps de reprendre son souffle.
En tant que spectateur, j’ai été tenue en haleine durant toute la durée du film et quand bien même il me semblait que l’action ou l’intrigue allait marquer une pause, alors il y avait un rebondissement.

Ce long-métrage n’est pas linéaire et son récit est tout autant déroutant. Les lumières et les musiques renforcent encore ce sentiment d’oppression, d’étouffement, de perte totale du contrôle de soi, de son mental. On devient fou, complètement dément.

Une belle réalisation et une excellente distribution. Chaque élément compte et rien n’est laissé au hasard. Il est rare de voir un aussi bon thriller. Point n’est besoin de faire très long car avec sa durée d’une heure et quarante minutes, c’est presque un record de rapidité.
En général, on dépasse facilement les deux heures et souvent avec des éléments délayés. On se noie, on se perd alors que là c’est une course-poursuite contre un chiffre, contre soi-même.

Je vous conseille ce film car j’ai adoré ce suspense haletant, ces chemins de traverses, ses digressions qui n’en sont pas et cette délivrance qui n’est peut-être qu’une illusion de plus.

Note finale : 17/ 20

2 commentaires:

Valentine a dit…

je n'ai pas encore vu ce film et j'avais envie de le voir, il a l'air bien !

clairedav a dit…

Ah ce film !!! Que de suspens... J'ai adoré. J'adore déjà Jim Carrey j'ai vu tout ses films mais je crois que je le préfère dans le dramatique.
Même si menteur, menteur est excellent ou Yes, man... Ce film m'a mit une claque.

Rendez-vous sur Hellocoton !