vendredi 15 novembre 2019

Le corbeau d’Oxford de Faith Martin



Le livre : 

Le corbeau d’Oxford de Faith Martin aux éditions Harper Collins, collection Noir, 306 pages, 
Publié le 13 novembre 2019 


Pourquoi cette lecture : 

Il s’agit d’un partenariat avec les éditions Harper Collins.


Le pitch : 

Oxford, 1960. Lorsque Sir Marcus Deering, un riche industriel de la région, reçoit plusieurs lettres de menace anonymes, il prend le parti de ne pas s’en inquiéter.  
Mais bientôt, un meurtre est commis, et les meilleurs éléments de la police d’Oxford sont mobilisés.  
La toute jeune policière Trudy Loveday rêverait de participer à une affaire aussi importante, mais ses supérieurs coupent rapidement court à ses ambitions. Écartée de l’enquête et chargée d’assister le brillant mais peu amène Dr Clément Ryder, médecin légiste, sur une affaire classée, elle se retrouve pourtant très vite au cœur d’une énigme qui pourrait bien la mener sur la piste du mystérieux corbeau d’Oxford… 


Ce que j’en pense : 

Il y a des lectures qui ne nous surprennent pas vraiment et pour autant, on les apprécie fortement car justement, elles possèdent les qualités que l’on recherche dans tel ou tel genre de romans, elles rassurent, elles ont un pouvoir qui s’apparente à celui du « Doudou ». 
« Le corbeau d’Oxford » appartient à cette catégorie. 
Je n’ai pas été bousculée, j’ai retrouvé bien des codes vus et revus, des constructions qui ont fait leurs preuves, des personnages aux caractéristiques pas si extraordinaires, mais qui nous restent éminemment sympathiques. Bref, rien de très neuf, mais bien agréable tout de même car l’ensemble est qualitatif, fonctionne et les gros écueils ont été évités. C’est un bon Cosy mystery. 

Facile d’accès, c’est un roman que l’on aura plaisir à lire d’une traite ou presque. Parfait pour se détendre sans se prendre la tête, mais sans être idiot. 
Un duo qui se forme et que l’on retrouvera dans de prochaines aventures peut-être plus mordantes. Je lirai d’ailleurs celles-ci avec plaisir pour voir l’évolution qui en général donne plus de corps à ce type de roman. 


Et s’il fallait mettre une note : 14 / 20



0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !