lundi 24 juin 2019

Rituels d’Ellison Cooper



Le livre :

Rituels d’Ellison Cooper aux éditions Le cherche Midi, 430, 21 € 00.
Publié le 4 octobre 2018
Existe en audiolib et c’est d’ailleurs cette version que j’ai obtenue en partenariat.
1 CD MP3, publié le 17 avril 2019. 23 € 90.


Pourquoi cette lecture :

Il s’agit d’un partenariat obtenu lors d’une Opération Masse Critique organisée par Babelio (communauté de lecteurs).



Le pitch :

Spécialiste des neurosciences, Sayer Altair étudie pour le FBI les profils psychologiques de tueurs en série. Déroutée par une scène de crime très particulière, sa hiérarchie fait appel à elle. On vient de trouver, dans une maison abandonnée de Washington, le corps d'une jeune fille à qui l'on a injecté une drogue hallucinogène utilisée par les shamans d'Amazonie durant les cérémonies rituelles. Lorsque l'on découvre d'étranges symboles mayas sur les lieux, l'enquête se dirige vers un tueur aussi passionnant qu'insaisissable. 
Docteur en archéologie, Ellison Cooper ouvre avec Rituels une série consacrée à Sayer Altair, qui mêle meurtres, neurologie et superstitions. Un univers aussi inédit que fascinant, des intrigues captivantes, un personnage inoubliable...



Ce que j’en pense :

Passant énormément de temps en cuisine, écouter un audiolib est un excellent moyen de joindre l’utile et l’agréable bien qu’en fait ce soit deux de mes passions (mitonner des petits plats maison et lire).
Il faut néanmoins pouvoir rentrer dans l’intrigue par d’autres biais et le lecteur est alors primordial. J’ai assez vite accroché avec Audrey D’Hulstère qui parvient à attirer mon attention en quelques instants.

L’intrigue m’a semblé assez classique. De bonne facture, mais pas extraordinaire. Cela ne m’a pas empêcher d’aimer et d’accrocher.
En effet, j’ai trouvé que l’ensemble n’était pas novateur dans le sens où l’on retrouve bien des éléments attendu dans ce type de récit : des personnages à forts caractères, avec des fêlures plus ou moins profondes, des politiciens, des jeux de pouvoirs, des prouesses techniques, des personnages secondaires qui valorisent les principaux, de la noirceur, de l’égo, du hors norme, des twists pour garder le suspens… Il y a un petit côté les « Experts » même si c’est un peu plus lent car on respecte plus les temps réels des analyses, mais en gros vous saisissez vite le genre. Pas désagréable, mais déjà vu.

Le rythme est soutenu malgré tout et pour cause, il y a une véritable course contre la montre qui est engagée pour tenter de sauver une des victimes du tueur à la cage. Enfin je dis une, mais qui sait… Je ne vais pas vous gâcher le plaisir de la découverte.

Une série en devenir qui promet d’être pas mal, mais qui devra conserver un bon niveau pour nous maintenir en haleine. Reste que j’ai aimé Sayer, sa chef impossible Janice Holt, son partenaire Vik, son équipe de techniciens, sa grand-mère, son voisin, son neveu… J’ai envie de les retrouver. On va dire que l’épisode pilot a fait le job.



Et s’il fallait mettre une note : 15 / 20


0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !