jeudi 22 mai 2014

Alix Senator, tome 2 : Le dernier pharaon de J. Martin, V. Mangin et Th. Démarez



Le livre : 

Alix Senator, tome 2 : Le dernier pharaon de J. Martin, V. Mangin et Th. Démarez aux éditions Casterman, 48 pages, 13 € 50.


Pourquoi cette lecture :

C'est assez simple. J'ai beaucoup apprécié le premier volet de cette nouvelle saga où l'on retrouve Alix plus âgé et sans son complice de toujours, donc je poursuis ma découverte avec ce second tome. 


Le pitch : 

Rome, an 12 avant J-C. 
L'empereur Auguste est tout-puissant. Alix a plus de 50 ans. Il est sénateur. Mais la paix qui règne en Italie n'est qu'apparence. L'empereur lui-même a failli être tué par un fou qui disait agir au nom de César ! 
Trente ans après son assassinat au Sénat, le dictateur serait réapparu en Egypte. Folie, mystification ou véritable retour, Alix et ses fils vont devoir le découvrir dans une odyssée qui les conduira des somptueux palais d'Alexandrie jusqu'à la mystérieuse Mère des pyramides.


Ce que j'en pense :

L'Antiquité romaine n'est pas une période calme de l'histoire. Les intrigues y étaient plus que nombreuses et les ambitions dévorantes. L'œuvre de J. Martin nous l'avait bien fait toucher du doigt et cette suite respecte très bien cela. On est dans le cadre d'une bande dessinée historique la plus rigoureuse possible tout en ménageant des aventures crédibles pour ses héros. 

Cette nouvelle saga possède tous les atouts pour devenir elle aussi un classique : graphismes soignés et détaillés, rigueur historique, scénario travaillé et crédible, intemporalité des valeurs transmises, etc...

Dans cet opus, les fantômes du passé ressurgissent. On peut ainsi faire le lien avec la première saga. Ainsi reliée, je trouve que ces histoires nous prouvent que des suites de grande qualité sont tout à fait possibles. Et cela est d'autant plus vrai quand on retourne aux sources même des éléments fondateurs. 

Pour ma part, j'attends avec une impatience non dissimulée le troisième tome. 


Et s'il fallait mettre une note : 16 / 20




0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !