jeudi 6 décembre 2012

Les profs, tome 15 : Bulletin météo de Pica, Mauricet et Erroc



Le livre : 

Les profs, tome 15 : Bulletin météo de Pica & Maricet, d'Erroc aux éditions Bamboo, 46 pages, 10€60.


Pourquoi cette lecture : 

Parce qu'on aime la BD à la maison.
Parce qu'on a commencé à suivre cette saga depuis le début , quand mon mari était encore prof et on poursuit parce qu'il est proviseur maintenant.
Parce que cela nous fait toujours autant rire.
Parce que même nos filles se marrent bien. 
Parce que et puis c'est tout ! 


Le pitch : 

Suivez le prof d’histoire débutant, le prof de gym sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé et la prof d’anglais peau de vache dans leur croisade contre l’ignorance et le poil dans la main ! Plus forts que Zorro, plus courageux qu’Indiana Jones et bien moins payés que James Bond, ils pénètrent dans la jungle étouffante des lycées pour affronter les tribus d’élèves hostiles. Puis, épuisés, ils se réfugient dans leur oasis : la salle des profs ! Là, entre la machine à café en panne et les 150 copies à corriger pour demain, ils refont le monde de l’éducation et des plans pour les vacances.


Ce que j'en ai pensé : 

Il y avait eu un petit coup de moins bien dans les 2 ou 3 tomes précédents, mais là, on sent que c'est bien reparti. La saga reprend du poil de la bête et cela fait du bien. 
Pour qui connait un peu le monde de l'éducation nationale de l'autre côté du décors, je vous assure que tout n'est pas faux loin de là, même si évidement,  on reste dans la caricature et que les traits sont volontairement grossis pour faire rire.

On aurait pu croire qu'en un ou deux tomes, on aurait fait le tour de tous les défauts des profs, des chefs d'établissements, des surveillants, des élèves, des CPE et du système éducatif en France, mais non. On en est au quinzième tome et tout n'a pas encore été dit ou souligné. 
Il faut tout prendre avec une bonne dose de recul et ne rien prendre au premier degré même si encore une fois, je puis vous assurer que rien n'est totalement faux. 
Ceux qui connaissent vont s'amuser, les autres aussi. 

Chez nous, on est quatre à dévorer ces titres et à rire. Les petits comme les grands, on y trouve tous son compte  de 7 à 37 ans. 

Les dessins sont toujours agréables, le texte est bien pensé et l'ensemble fidèle à l'esprit potache de cette saga. Bref, c'est du tout bon que ce tome 15.
Pourvu que cela dure !!!! 


Et s'il fallait mettre une note : 14 / 20

0 commentaires:

Rendez-vous sur Hellocoton !