mardi 6 juillet 2010

La première nuit de Marc Lévy


J'avais très envie de lire la suite de ce roman de Levy (le premier que je lisais car le thème me semblait nettement plus passionnant que dans ses autres écrits). Il m'a fallu m'armer de patience et attendre mon tour au jeu assez frustrant, mais diablement efficace des réservations en médiathèque.
C'est avec une grande impatience longuement contenue que je me suis jetée a corps perdu dans ces pages.

********************

L'auteur : (Le site officiel de Marc Levy : http://www.marclevy.info/home.aspx)

Marc Levy est né le 16 octobre 1961 en France. À 18 ans, il s'engage à la Croix Rouge Française où il passe 6 ans à divers postes. Parallèlement, il étudie la gestion et l'informatique à l'Université Paris Dauphine.

En 1983 il crée une société spécialisée dans les images de synthèses en France et aux États-Unis. En 1989 il perd le contrôle de son groupe et démissionne.

À 29 ans, repartant de zéro, il rentre à Paris et fonde avec deux amis une société de travaux de finitions qui deviendra l'un des premiers cabinets d'architecture de bureau en France.

À 37 ans, Marc Levy écrit une histoire à l'homme que deviendra son fils. Encouragé par sa soeur scénariste (aujourd'hui réalisatrice), il envoie ce manuscrit aux Editions Robert Laffont qui acceptent aussitôt de publier Et si c'était vrai. Peu avant la sortie du roman, Steven Spielberg (Dreamworks) en acquiert les droits d'adaptation cinématographique. Le film, intitulé Just Like Heaven, produit par Steven Spielberg, interprété par Reese Whitherspoon et Mark Ruffalo, s'est classé premier du box-office américain lors de sa sortie en 2005.

Après la publication de son premier roman, Et si c'était vrai, en 2000, Marc Levy se consacre exclusivement à l'écriture. Tous ses romans figurent dès leur parution en tête des ventes annuelles en France et connaissent un succès international. Il publie Où es-tu ? en 2001 (adapté pour la télévision en 2007), Sept jours pour une éternité en 2003, La Prochaine Fois en 2004, Vous revoir, la suite de Et si c'était vrai, en 2005, Mes amis, mes amours en 2006 (adapté au cinéma en 2008), Les Enfants de la liberté en 2007 et Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites en 2008.

Son neuvième roman Le Premier Jour est sorti le 25 juin 2009.

La première nuit, la suite du Premier Jour est sorti le 2 décembre 2009.

Ses 10 premiers romans, traduits en 41 langues, ont été publiés à 19,5 millions d'exemplaires (toutes langues et toutes éditions confondues). Marc Levy est l'auteur français le plus lu dans le monde. (Source des chiffres de vente et de classement : Ipsos/Livres Hebdo - Le Figaro).

Marc Levy a écrit quelques nouvelles et réalisé un court-métrage pour Amnesty International, La lettre de Nabila, diffusé en mars 2004. Il a également écrit quelques chansons pour différents artistes, dont Johnny Hallyday.

********************

L'intrigue :

L'amour est l'ultime aventure, mais l'aventure n'est pas sans dangers... Il est une légende qui raconte que l'enfant ;dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l'origine du monde jusqu'à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire de l'enfant laisse une marque. Cette marque, nous l'avons tous au-dessus de la lèvre supérieure, sauf moi. Le jour où je suis né, le messager a oublié de me rendre visite, et je me souviens de tout... Des hauts plateaux éthiopiens aux étendues glacées du nord de l'Oural, Marc Levy conclut avec ce nouveau roman la fantastique épopée commencée avec Le Premier Jour.

********************

Ce que j'en pense :

Je suis très vite rentrée à nouveau dans cette intrigue. La lettre de Walter, tout au début de ce second volet, nous permet de remettre nos idées en place et de se replonger dans cette course folle.

On connait déjà tous les principaux protagonistes, seuls les figurants changent avec certains décors.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on en voit du pays.

Les rebondissements sont toujours aussi nombreux et il n'y a aucun temps mort dans la narration. Je trouve même que nos deux tourtereaux en bavent presque trop. Pauvre Adrian et si fragile Keira. M'enfin nous sommes dans une telle conspiration que Mulder et Scully n'en seraient même pas surpris. La vérité est ailleurs.

Une lecture plaisante et facile. J'ai passe un très bon moment avec ces deux tomes. J'ai découvert un auteur ultra-connu du grand public et qui sait si je ne succomberais pas de nouveau aux attraits de sa plume.

Ma note finale : 16 / 20

2 commentaires:

Anne Sophie a dit…

il est dans ma pal :)

Mandy [88] a dit…

Très bon avis!
J'ai moi aussi été absorbé par ce livre avec autant de rebondissements on ne peut qu'être fatiguée ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !