lundi 12 octobre 2009




Depuis le temps que je le dis et le répète, vous devez bien le savoir que j’aime les livres. Ils m’entourent partout où je vis, partout où je vais (si cela est possible car je ne dois plus porter de trop gros poids maintenant, sous peine d’être toute cassée avant l’âge).
Côté genre de lecture, je suis très hétéroclite et tout ou presque m’intéresse. Je passe d’un style à l’autre sans aucune vergogne. Pire, j’adore cela !

D’humeur un peu morose pour cause de virus qui s’installe comme chez lui dans mon organisme bien trop accueillant à mon sens pour des profiteurs tels que lui, j’ai jeté mon dévolu sur un livre de poche au titre évocateur : « Ma vie est tout à fait fascinante » de Pénélope Bagieu.

*****************************************

L’auteur :

http://www.penelope-jolicoeur.com/
C’est là que les aventures tout à fait fascinantes sont nées et se poursuivent avant la sortie d’un prochain opus.

http://www.penelopebagieu.fr/
C’est ici que l’on en sait un peu plus sur l’auteur. En tout cas sur son travail et ses réalisations.

Pour le reste, merci qui ? Merci Wikipédia !

Pénélope Bagieu, née le 22 janvier 1982 à Paris, est une illustratrice française. Elle s'est fait connaître grâce à son blog BD « Ma vie est tout à fait fascinante », où elle expose avec humour des instants de sa vie quotidienne sous le pseudonyme de Pénélope Jolicœur.

Un baccalauréat économique et social en poche, elle passe une année en classe préparatoire, puis entre à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Multimédia et animation sont au programme. En décembre 2006, Pénélope Bagieu sort diplômée de cet établissement. Elle décide alors de revenir à une activité d'illustratrice, et trouve rapidement un agent.

Entre-temps, elle réalise tout de même un court-métrage d'animation, intitulé Fini de rire, qui connaîtra une diffusion sur Canal+ et diverses nominations dans des festivals de films, notamment en 2006 au Festival international du film d'Amiens.

Elle est également à l'origine des illustrations d'une campagne de communication pour les surgelés Marie, sur support télévisuel, en affichage et sur Internet.

En septembre 2008 sort le premier volume de Joséphine, une bande dessinée dont elle assure elle-même les textes et les illustrations, qui met en scène un personnage commandé par le magazine Femina.

Pour Noël 2008 elle met en place le site web Mon beau sapin en partenariat avec la Croix-Rouge et Orange, dont le but est d'offrir des cadeaux aux enfants défavorisés.

****************************************

L’intrigue :

Pas de trame à proprement parlé, mais des instantanés de la vie qui justement sont amusants car sortis de leur contexte, ils perdent toute notion de gravité pour ne conserver que leur substance humoristique.

****************************************

Ce que j’en pense :

Un dessin ou une petite série de dessins et voilà un billet d’humeur.
C’est simple et cette petite recette a bien pris sur les blogs qui fleurissent un peu partout sur la Toile. Seulement voilà, encore faut-il les alimenter régulièrement et avoir en plus d’un coup de crayon pas trop moche, des idées qui vont faire que l’internaute va avoir envie de revenir.
Pénélope Bagieu a tout cela pour elle et voilà pourquoi elle peu publier maintenant même en dehors d’Internet.

Son graphisme est assez épuré, mais avec un brin de couleur, cela devient beaucoup plus réaliste. C’est suffisamment caricatural pour ne conserver que l’aspect mélo-dramatico-comique de la situation.
Pénélope, c’est vous, c’est elle, c’est moi.
On se retrouve tellement facilement dans ces moments pas si unique de nos existences. On rit de Pénélope, mais aussi beaucoup avec Pénélope.

Petit livre sans grande prétention, mais qui fait du bien au moral, c’est déjà pas si mal en ce temps de crise (même si on nous promet une reprise pour maintenant à l’instant).
J’avoue que l’avoir sorti en format de poche ne présente que des avantages car autant il me plaisait en grand format, autant son prix me freinait. Là, j’ai pu concilier les deux et même ma banquière ne m'a pas téléphoné pour me dire que là, franchement le 67 ème livre du mois, ça commençait à bien faire !

Ma note finale : 15 / 20

2 commentaires:

Malou a dit…

Maintenant qu'il est en poche, je vais peut être me laisser tenter aussi ;)

valérie a dit…

Moi aussi, je le veux!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !