lundi 23 mars 2009

Our Body, l'exposition - Partie 1


J’ai déjà ouvert la brèche en évoquant ici même la dernière édition du Salon du livre de Paris et je crois que je vais poursuivre en créant une rubrique supplémentaire dans ce blog.
En effet pourquoi se limiter aux médias, aux films, cinéma, séries TV ou aux livres quand on peut également aborder le thème des salons et autres expositions, qui sont autant d’occasions d’ouvrir un peu plus ses horizons, d’aller de l’avant et ainsi de mieux comprendre notre époque.

Voici donc aujourd’hui un petit article sur une exposition que j’ai faite en février dernier, mais qui a toujours cours à Paris, "Our Body" :

Espace 12 Madeleine
12, boulevard de la Madeleine
75009 Paris
Métro Madeleine - Parking Madeleine
Du 12 février au 10 mai 2009.

« Our Body » aura fait verser beaucoup d’encre à travers le monde, mais j’avoue que cette polémique qui dure est une excellente publicité pour une exposition qui l’est tout autant.
On doute parfois de la provenance des corps humains qui servent de supports à la fois artistiques et éducatifs, mais en réalité, j’ai rarement pu voir une telle exposition réussissant ce mélange des genres pour le moins détonnant.
Plus rares encore, sont les événements qui y parviennent dans des conditions optimum et qui gagnent leur pari d’origine : celui d’étonner, mais aussi d’instruire les visiteurs de tous âges et de toutes nations confondues.

L’exposition « Our Body » voyage donc à travers le monde et connaît partout le même succès.
Sa grande particularité est de présenter de véritables corps humains pour permettre au public le plus large de voir ce qu’en principe seuls les médecins et les anatomistes sont capables d’étudier, plutôt que d’utiliser des modèles anatomiques classiques.
Si cela vous rebute, sachez juste qu’au bout d’un moment, on n’y pense plus vraiment, on est captivé par l’exposition et surtout on cherche à savoir pourquoi on a mal ici ou là.
En voyant notre corps à travers ces modèles, on s’identifie un peu à eux et l’on voit parfaitement nos muscles, nos os, nos tendons, nos nerfs ou nos organes.

On comprend ou plutôt on est béat devant cette formidable machinerie qu’est notre corps tout entier. Si simple et si complexe à la fois, si solide et pourtant si vulnérable.

Ce qui fait que l’on oublie assez aisément que ce sont de véritables corps humains à la base de cette exposition, c’est le précédé même de conservation de ceux-ci : l’imprégnation polymérique.
C’est un procédé de conservation assez récent où les fluides corporels sont remplacés par des polymères afin de créer un spécimen anatomique solide et durable, presque éternel. Cela rend très bien visuellement, mais si l’on y regarde de plus près, on a sous les yeux du plastique qui a pris la forme de notre corps.

Les explications données sur les panneaux distillés tout au long de l’exposition sont très clairs, bien pensés et compréhensible par le plus grand nombre, même les enfants qui ne manqueront pas de poser encore des questions plus complexes.
Il ne faut pas avoir peur de les emmener, c’est une leçon de vie, une leçon de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) grandeur nature. Cependant, si vous craignez leurs réactions, vous pouvez leur faire une petite explication en amont.
Une amie y a emmené ses fils de 4 et 6 ans à l’époque et cela s’est très bien passé.

Les tarifs sont assez élevés, mais cela reste une exposition rare tant pas sa qualité que par son approche.
Je vous donne le lien officiel afin que vous puissiez consulter tous les horaires, les grilles tarifaires et aussi téléchargez la plaquette explicative de l’exposition :
http://www.ourbodyacorpsouvert.com/accueil.php

N’hésiter plus, il vous reste encore un mois et demi pour en profiter si vous jamais vous êtes sur Paris, même de passage.

Note finale : 17 / 20.

4 commentaires:

Nicole a dit…

Personnellement, je ne l'ai pas vu lorsque l'exposition était à Montréal. Honnêtement, j'ai dû mal non pas de voir un corps sous cet aspect, mais l'utilisation de cadavre pour une soi-disant cause artistique voire éducationnelle.

Aujourd'hui justement les technologies que nous avons nous permettent de créer et de réaliser bon nombre de choses pouvant être plus que réalistes.

Bref, cela dit, si les personnes qui ont offert leur corps à cet artiste sachant pertinemment ce qu'il allait en faire étaient d'accord, et qu'en plus cela peu combler le désir et la curiosité de Madame et Monsieur Tout Le Monde à observer le corps humain sous un autre point de vu, et bien tant mieux.

Je dois dire que de savoir que ce sont de vraies personnes qui sont décédées pour être utilisées de la sorte par la suite, ça me met de travers.

Surtout la femme enceinte avec son bébé... je comprends que c'est la vie, je le sais. Mais l'exposé comme une statue de cire que l'on conçoit de ses propres mains... ça pour moi c'est de l'art. Prendre des cadavres et trouvé le moyen de le conserver pour en faire ce qu'on désire, cela peut appartenir à la science peut-être, mais encore!

À mon avis, ce n'est pas de l'art et pour l'aspect éducationnel et bien oui peut-être mais ne tentons-nous pas de faire de nos enfants des petits Einstein vraiment en bas âge? Auront-ils les connaissances pour comprendre vraiment l'exposition?

Ce n'est que mon point de vu évidemment... comme dit Pierre Morency, tout le monde a raison!

Myrtille a dit…

Ta présentation est tentante mais j'avoue ne pas être sûre de pouvoir rester sereine face à cette exposition, que les corps soient réels n'étant pas l'élément déterminant. Rien que ta photo, pourtant "belle", me met mal à l'aise.

Emeralda a dit…

Chère Nicole,

Je comprends tout à fait ton point de vue et j'aime particulièrement ta conclusion.

Nous n'avons toutefois pas vue exactement la même exposition car dans celle de Paris, il n'y a qu'une seule femme en tout et pour tout. Elle n'est pas enceinte.
Cela s'explique assez facilement car de par le monde, il y a en réalité plusieurs expositions qui "tournent" en même temps avec des sujets différents.

Je suis d'accord, ce n'est pas de l'art, mais les sujets sont parfois mis en valeur comme des oeuvres d'art. Peut-être pour recrée une certaine distance ? Je ne saurais le dire.

Merci en tout cas de nous avoir fait partager ta réaction et ton opinion.
N'hésite pas à réagir sur d'autres sujets, j'avoue adorer dialoguer avec des personnes ayant d'autres avis. C'est ainsi dans l'échange que l'on apprend beaucoup.

Amicalement,

Emeralda

Emeralda a dit…

Chère Myrtille,

Je peux parfaitement comprendre ta réaction.
Elle est humaine et même si chacun ne réagit pas forcément de la même manière à certaines images, j'admets que l'on peut être complètement chamboulé par une simple photo lourde de sens ou de supposés.

Amicalement,

Emeralda

Rendez-vous sur Hellocoton !